What 's your name ?

Réveil à 7h30, tous levés à 7hoo, le petit déj' est vite avalé : pancake et omelette nature ou massala.

Enfin ça y est, depuis le temps que nous attendons ce moment, nous faisons route vers l'école ST TERESA. Tous les quatre nous avons certainement imaginé cette rencontre des centaines de fois. Siby notre chauffeur se faufile à travers la circulation toujours aussi dense. Nous voilà arrivé au collège : nous observons un défilé de jeunes filles aux habits multicolores. Nous rencontrons alors Sister José maria, très occupé à manager les autres sœurs de retour de séminaire.

Après quelques présentations, nous reprenons la route direction VYPEEN, une partie du Kerala plus pauvre et qui a moins profité du boom économique.

A l'école on nous présente quelques maitresses puis on nous conduit vers un petit bureau !! Elles vont chercher ASHMY : Bonjour timide, gêné, pour elle comme pour nous. ROMANE et HUGO sont de plus en plus timides.

On va alors visiter les classes ; A notre vue, c'est la cohue : « What's your name ? », « What's your name ? ». Tous les 4, nous allons l'entendre une centaine de fois. Ils veulent tous être pris en photo. La distribution des stylos publicitaires que nous avions récoltés est unique ; on croirait que l'on distribue des billets de banque.

th dscf7852

Nous avons droit au traditionnel chant d'écoliers :

les tous petits,  les garçons avec HUGO th p1000457
et les filles, camarade de classe d'ASHMY, avec ROMANE.

Elles sont cinq copines très unies, se faisant appeler « Angel's army » : Staniya, chathanaya, Abhiramy, Rosemol et Ashmy Maria.
On prend une photo des 5 amies et on promet d'en envoyer 5 exemplaires.

th p1000456
Fin de la récré, qui a durée un peu plus longtemps que prévu !
Tout le monde en classe sauf Ashmy qui nous emmène chez elle ;
th dscf7886

Nous nous enfonçons un peu plus dans l'île, dans des chemins que les touristes ne sont pas habitués à visiter.
Nous empruntons un petit sentier entre palmiers et flaques d'eau.

Nous sommes reçus par les parents d'Ashmy et Ashish sa petite sœur de 5 ans.
Ils nous offrent une noix de coco et quelques gâteaux secs.
th dscf7887 th p1000488

Nous leur donnons quelques présents : des médaille de lourdes, des savons et autres produits de beauté...Siby, resté à la voiture, à aussi droit à son jus de coco.

Nous sommes un peu gêné par la précarité de l'endroit : mur en parpaing et bande de tissu en guise de toit : nous nous imaginons comment c'est passé l'orage de la veille...

Nous repartons avec Sr Jose maria, Ashmy, Ashish et leur mère en direction de la vie commerciale de KOCHI. Notre van affiche complet.

Première étape un magasin de vêtement très british sur 6 étages : des bijoux, des vêtements tous bien rangés avec trois ou 4 vendeurs par rayons, une ribambelle de couleur sur chaque étagère.

Les trois filles seront bientôt habillées, chacune choisit sa couleur et son brillant, le choix est difficile.
Ashmy ne sait que prendre, on sent poindre ses envies d'adolescente.
Romane attire l'attention de quelques vendeuses qui veulent tout savoir d'elle : « What's your name ? », elle a droit a un petit point collant au niveau du Troisième œil et une belle tenue avec tunique, pantalon et étole.

Il est déjà 14 h et comme après toute bonne séance de shopping : on a faim.

On invite tout le monde a mangé y compris Siby bien gentil de nous avoir véhiculé toute la journée.
C'est un grand restaurant, style brasserie Parisienne.
La famille d'Ashmy est un peu gênée et pas habitué à ce genre d'endroit.
Nous faisons vraiment dans le contraste : nous avec nos fourchettes et eux avec leurs cinq doigts.
Nos enfants sont étonnés de les voir manger ainsi. Ashish dévore son plat collée à sa mère.

th p1000502

 

th p1000504

Une photo devant le restaurant et c'est reparti pour le shopping. Nous finissons l'habillement chez BATA ( !!!).
La sœur tempère les ardeurs d'ASHMY : « pas de talon ».  Tout le monde achète ses tongs.


Fin de la séance, il est déjà 16h00. On se quitte à un arrêt de bus, on s'embrasse tous et chacun repart vers son destin.
On a du mal à déchiffrer leurs sentiments, même si on devine milles mercis.
Les grands yeux ronds d'ashmy en disent plus que de grands discours.

Elle prend souvent Romane et Hugo par la main ou par le bras,
un peu comme le ferait une grande sœur.
C'est un peu cela maintenant : leur grande sœur du bout du monde !

th p1000475 th p1000481

On referme la porte de la voiture : tout le monde se cale dans son siège en pensant aux questions que l'on n'a pas posées, soit parce que les mots nous manques dans une autre langue que la notre, soit parce qu'on n'a pas osé.

Tous les quatre, nous ne connaissons qu'un mot de malayalam, c'est « nandi » : cela veut dire merci...

alors nandi à Sœur José Maria, à Siby et à Immaculata pour cette journée pleine d'émotion.

Fabrice, Isabelle, Romane et Hugo


MERCI Fabrice, Isabelle, Romane et Hugo

Haut de la page